Skip to main content
search
0
La réforme du Code de la sécurité routière amorcée par le gouvernement du Québec prévoit de nombreux changements pour tous les usagers de la route. Les dernières modifications remontaient aux années 1980. Dès vendredi, de nouvelles règles entrent en vigueur pour les cyclistes. En voici huit que vous devez connaître.

 

1 – Signalement des intentions

Le cycliste n’a plus l’obligation de signaler son intention de ralentir ou de s’immobiliser. La signalisation des virages à gauche et à droite reste obligatoire, mais seulement si la manoeuvre est sécuritaire.

2 – Réflecteurs

Les réflecteurs avant et arrière demeurent obligatoires. Ceux sur les rayons peuvent maintenant être remplacés par des jantes ou des pneus réfléchissants, ou encore par des bandes réfléchissantes sur la fourche ou le cadre du vélo. Aux pédales, le règlement permet maintenant des bandes réfléchissantes sur les chevilles ou les chaussures.

3 – Amendes

Pour les infractions à vélo, les amendes triplent. De 15 $ à 30 $, elles passent à une fourchette de 80 $ à 100 $. Par contre, les cyclistes ne se verront plus attribuer de points d’inaptitude à leur permis de conduire.

4 – Où circuler?

La règle obligeant à circuler à l’extrême droite de la chaussée est assouplie. Il faut maintenant circuler aussi près que possible du côté droit, mais en tenant compte de l’état de la chaussée et des risques d’emportiérage. Un cycliste peut également circuler entre deux rangées de véhicules lorsqu’une voie est réservée au virage à droite.

Il sera aussi permis de circuler sur certains trottoirs où la signalisation municipale le permet, à condition de rouler à une vitesse raisonnable et de céder le passage aux piétons.

5 – Distance pour les dépassements

Les véhicules qui dépassent un cycliste devront respecter, en tout temps, une distance sécuritaire de 1 m sur les routes où la vitesse est de 50 km/h ou moins. Là où la limite de vitesse est plus élevée, la distance sécuritaire a été fixée à 1,5 m.

6 – Transport d’un objet ou d’un passager

Il est maintenant interdit pour les cyclistes de circuler avec un objet ou un passager qui obstrue la vision ou gêne la conduite. Auparavant, cette disposition s’appliquait uniquement aux automobilistes.

7 – Autobus scolaire

Tout comme les automobilistes, les cyclistes ont désormais l’obligation de s’immobiliser à 5 m d’un autobus scolaire lorsque les feux rouges clignotants sont en fonction.

8 – Feux pour piétons

Les cyclistes pourront bientôt traverser aux feux piétons tout en restant en selle. Ils devront faire un arrêt obligatoire et céder le passage aux piétons. Cette dernière mesure doit cependant entrer en vigueur en avril 2019.
 

En vélo, plusieurs équipements sont obligatoires, comme les réflecteurs. D’autres sont fortement recommandés, comme le rétroviseur, le fanion et, pour protéger sa tête : le casque.

 


ACCESSOIRES DE VISIBILITÉ OBLIGATOIRES SUR LE VÉLO

  • Réflecteur blanc à l’avant
  • Un des accessoires de visibilité suivants sur la roue avant :
    • réflecteur jaune ou blanc fixé aux rayons de la roue avant et visible des deux côtés de la bicyclette
    • pneu dont les deux flancs sont réfléchissants
    • jante dont les deux côtés portent une bande réfléchissante continue sur toute la circonférence

En l’absence de dispositifs réfléchissants sur la roue avant, vous devez installer une bande réfléchissante jaune ou blanche de chaque côté de la fourche.

  • Réflecteur rouge à l’arrière
  • Un des accessoires de visibilité suivants sur la roue arrière :
    • réflecteur rouge ou blanc fixé aux rayons de la roue arrière et visible des deux côtés de la bicyclette
    • pneu dont les deux flancs sont réfléchissants
    • jante dont les deux côtés portent une bande réfléchissante continue sur toute la circonférence

 

En l’absence de dispositifs réfléchissant sur la roue arrière, vous devez installer une bande réfléchissante rouge ou blanche sur chaque hauban.

  • Réflecteur jaune ou blanc à chaque pédale. Si les pédales ne sont pas munies de tels réflecteurs, le cycliste doit porter une bande réfléchissante autour de chaque cheville ou des chaussures pourvues de bandes réfléchissantes

    Si vous faites du vélo à la noirceur, attention!

    Le Code de la sécurité routière oblige l’installation d’accessoires additionnels :

    • un phare ou un feu blanc à l’avant, qui peut être clignotant
    • un feu rouge à l’arrière, qui peut être clignotant

       

 

 

 

ACCESSOIRES DE VISIBILITÉ ADDITIONNELS POUR VOUS-MÊME ET VOTRE VÉLO

Pour que les autres usagers de la route vous voient plus facilement, nous vous recommandons de porter des vêtements voyants ou, encore mieux, munis de bandes réfléchissantes, et d’équiper votre vélo d’accessoires de visibilité additionnels :

  • dossard
  • bandes réfléchissantes sur les jantes, le cadre du vélo et les sacoches
  • pince-pantalons réfléchissante
  • pneus réfléchissants

 


LE CASQUE DE VÉLO : PARCE QU’ON N’A QU’UNE SEULE TÊTE

Même s’il n’est pas obligatoire, sauf pour les adeptes du vélo électrique, le casque de vélo est le meilleur équipement de sécurité pour le cycliste.

Pour le vélo électrique : casque obligatoire

Le Code de la sécurité routière oblige les cyclistes qui font du vélo électrique à porter un casque de vélo.

SOURCE : Société de l’asurance automobile du Québec, 2018